being alice

27 mars 2011

Il disait quoi déjà Oscar Wilde sur la tentation?

Ce weekend j'ai :

- rencontré de supers personnes et je m'en vais surement les voir dans leur ville le weekend prochain.
Ils sont 3: un couple et le frère de la fille.
Avec beaucoup de mes amis qui quittent la ville ou le pays en ce moment je me sens un peu seule et ça fait du bien de rencontrer des gens comme ça. Des gens simples. Et bien. Et drôles.

- Vu plein de monde: des anciens potes pas vu depuis des plombes, des nouvelles connaissances, les bons amis qui ne changent pas, ... Un weekend très anti-hibernation de l'ours dans sa grotte, et ça fait du bien.

- Fait pété la robe à pois et pris le soleil sur une terrasse avec une copine. Ooooo joie!!

- Fait une soirée super sympa à la maison.

Et puis surtout, surtout,
- J'ai pas merdé
(enfin presque pas)
Et pourtant yavait matière.
Je vous explique.
Hier soir, petite soirée pépère dans un bar avec un groupe de personne que je connais depuis peu. On rigole bien, un peu de vodka, pas de tension sexuelle dans l'air, bref tout va bien.
Jusqu'à ce qu'un beau gosse que je ne connaissais pas nous rejoigne.
Et meeeeerde: vodka + tension sexuelle.

Bon je reste discrète (un exploit quand on connait mon niveau de décibel après quelques verres...) et je me répète en boucle dans la tête que NON ce soir je ne coucherai avec personne.

Certes + de sexe faisait partie de mes résolutions 2011 mais
- Je me rends compte que le sexe avec des mecs que je ne connais pas, ben c'est pas fun. En fait.
- Et avec ceux que je connais, ça me donne une réputation...
- Qui plus est, au fond, ce que je veux c'est juste qu'on me prenne dans les bras et me sentir aimée et en sécurité.

C'est dommage qu'on soit obligée d'entrer dans des cases: fille facile qui s'amuse ou fille sérieuse qui cherche l'amour. Moi je suis les 2 mais hier soir je me dis que je vais essayer de pas ruiner ma réputation de suite.

Bon tout ça tient la route tant qu'on est tous assis dans le bar, moi loin de super beau gosse mais quand on sort danser ça se corse...

On est plus que 3. Super Beau Gosse, Nouvelle Copine et moi.
Il la chauffe un peu. Tant mieux, s'il est intéressé par elle je risque rien!
Et là BAM, ya l'ex d'une amie qui est dans la même boite que nous (bon en même temps on sort TOUJOURS au même endroit). Il se jette sur moi. Bon il est grave sexy et certes l'Amie en question a quitté le pays définitivement mais quand même c'est pas une raison, je répète, il est grave sexy mais c'est l'ex d'une super amie, la situation me plait/déplait et je dis à Nouvelle Copine de ne surtout pas me laisser rentrer avec lui.

Nouvelle Copine met Super Beau Gosse dans le coup, et pour éloigner l'Ex de mon Amie il se met coller et à me chauffer.
Mais quand je dis chauffer c'est CHAUFFER!
C'est pas humain de chauffer comme ça. Et en plus d'être Super Beau Gosse il danse comme un dieu....

Bon, en gros hein, j'ai passé une soirée hyper sexe mais sans sexe. C'est presque bien, je vous avais prévenu!
J'ai flirté avec l'Ex de mon Amie. Ca craint. Mais c'était irrésistible....
ET j'ai flirté avec Super Beau Gosse....
Oui.
Dans la même soirée, mais heuuuuu j'ai couché avec personne.
L'Ex a fini par partir et le Beau Gosse m'a tellement chauffé que j'ai pris mes clic et mes clacs et que je me suis barrée sans dire aurevoir à personne, pas fachée, mais j'avais juste peur de perdre le controle (encore plus, I mean!)
Et je me couchée seule, fière d'avoir résistée, malgré la tentation incroyable de ces 2 mecs supers HOT qui ne m'ont pas lachée de la soirée.
Je dois dire que je me sens un peu irrésistible.
Je dois dire aussi que de danser, d'être prise par la taille, d'être embrassée, désirée, ça fait un bien énorme. Et pas seulement à l'égo. Ca fait du bien au coeur, au corps.
C'est du faux, mais tant pis c'est une tendresse quand même.


13 mars 2011

Message de complaisance pour ma graisse

Mannequin_vituel

AUjourd'hui je me retrouve un peu dans une impasse régimesque.
Je ne trouve pas la motivation pour continuer à maigrir.

Autant quand je pesais 86kilos je me trouvais affreuse, je ne me connaissais plus, je ne me reconnaissais plus.
Il fallait que je maigrisse pour me retrouver.

AUtant aujourd'hui j'ai l'impression d'être à ma place. Je ne suis pas mince, je suis toujours en surpoids, je fais 70 kilos, un bon 40/42 en pantalons, mais je me plais et surtout je me connais comme ça.

Bien sûr je pourrais être plus belle, plus mince. Je n'aime toujours pas mes bras ou mes cuisses.
Mais je n'arrive pas non plus à me reconnaitre quand je m'imagine mince. J'aime mes formes, j'aime être plantureuse. J'ai des seins, des fesses, des hanches et j'ai l'impression qu'en les perdant je serai moins femme. Plus belle mais moins femme.


Posté par aboutalice à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2011

bip

 

Je mange comme une vache, adios mon joli 69, bonjour semaine de merde.
Semaine dure, longue, fatiguante.... J'en peux plus. Je viens de rentrer je veux dormir 10 ans.

Il a neigé, beaucoup, j'ai donc été à plusieurs reprises coincée dans la neige, cartonné une voiture, glissé sur la route sans controle, crapahuté avec des putains de chaussures pas imperméables, failli perdre mes orteils, arrivé au boulot avec 10 mille heures de retard, pas pu profiter des journées d'écoles fermées parce que j'étais en stage, survécu à un stage chiant comme la mort et qui n'avait rien à voir avec mon boulot, survécu au samedi entier en conseils de classes qui servent à rien, survécu au diner professionnel post-stage, tombée amoureuse d'un homme marié.

Tant qu'à faire à se faire une bonne semaine de merde j'en ai profité pour me ridiculiser à vouloir faire l'intéressante devant l'homme marié (que je savais qu'il était marié mais que c'était plus fort que moi que sa mère, l'étendue de ma connerie est parfois insondable mais au moins personne n'a remarqué que le but était de l'impressionner, ils ont tous jus
te pensé que j'étais un peu attardée...).
(Ouai. Cool.)

J'ai envie d'une grotte, de
soleil aussi, d'amour et puis d'eau fraiche et puis merde.



Fin »