12 mars 2011

bip

 

Je mange comme une vache, adios mon joli 69, bonjour semaine de merde.
Semaine dure, longue, fatiguante.... J'en peux plus. Je viens de rentrer je veux dormir 10 ans.

Il a neigé, beaucoup, j'ai donc été à plusieurs reprises coincée dans la neige, cartonné une voiture, glissé sur la route sans controle, crapahuté avec des putains de chaussures pas imperméables, failli perdre mes orteils, arrivé au boulot avec 10 mille heures de retard, pas pu profiter des journées d'écoles fermées parce que j'étais en stage, survécu à un stage chiant comme la mort et qui n'avait rien à voir avec mon boulot, survécu au samedi entier en conseils de classes qui servent à rien, survécu au diner professionnel post-stage, tombée amoureuse d'un homme marié.

Tant qu'à faire à se faire une bonne semaine de merde j'en ai profité pour me ridiculiser à vouloir faire l'intéressante devant l'homme marié (que je savais qu'il était marié mais que c'était plus fort que moi que sa mère, l'étendue de ma connerie est parfois insondable mais au moins personne n'a remarqué que le but était de l'impressionner, ils ont tous jus
te pensé que j'étais un peu attardée...).
(Ouai. Cool.)

J'ai envie d'une grotte, de
soleil aussi, d'amour et puis d'eau fraiche et puis merde.


Commentaires sur Je mange comme une vache, adios mon joli 69,

Nouveau commentaire